Championnat panafricain interscolaire : le projet qui va de pair avec la politique ‘‘sport et école’’ de l’ASEC

625 375

Championnat panafricain interscolaire : le projet qui va de pair avec la politique ‘‘sport et école’’ de l’ASEC

Championnat panafricain interscolaire : le projet qui va de pair avec la politique ‘‘sport et école’’ de l’ASEC

Alors que les Présidents de la FIFA et de la CAF, respectivement Gianni INFANTINO et Patrice MOTSEPE, ont lancé cette semaine à Abidjan une grande et innovante compétition de football scolaire à travers tout le continent, profitons-en pour aborder ces questions relatives à l’éducation et au sport qui nous tiennent particulièrement à cœur.


En effet, le sport est dans de nombreux pays et depuis longtemps le parent pauvre de l’école. C’est une matière dont les notes ne comptent pas vraiment dans l’évaluation de l’élève à la fin de l’année scolaire afin de décider de son passage en classe supérieure. Il est bien dommage de lui accorder si peu de place dans l’éducation de notre jeunesse alors même qu’au-delà des effets sur la santé, le développement de la motricité et l’activité physique dans son ensemble bénéficie aux autres apprentissages. De plus, la pratique du sport à l’école inculquée dès le plus jeune âge, contribue à promouvoir des valeurs éducatives et humanistes, à donner du sens au "vivre ensemble" et à l’apprentissage de la vie associative.

 

 

ASEC Mimosas

 

L’initiative des plus grandes instances du football mondial et continental est donc à saluer tant pour inciter les jeunes à fréquenter l’école le plus longtemps possible que pour leur donner envie d’avoir une pratique sportive dès le plus jeune âge dans une société où se développe de plus en plus la sédentarité, les jeunes populations passant des heures devant des écrans.

 

Au cours des dernières années, notre club et l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB) se sont rapprochés du fait de la vision assez avant-gardiste en Côte d’Ivoire de son ancien Directeur, M. Koffi N’GUESSAN, devenu récemment Ministre de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage. Au cours de nos échanges, il insistait toujours sur l’importance, à ses yeux, de la pratique sportive par ses étudiants sur le campus de Yamoussoukro, qu’ils soient futurs ingénieurs agronomes ou polytechniciens. Dans ce cadre, l’INPHB organise toute l’année des compétitions entre les jeunes des différentes écoles qui s’achèvent par de grandes finales réunissant tous les élèves autour des différents terrains de sport, à l’image de ce que l’on voit sur les campus des Universités nord-américaines qui constituent la référence dans le domaine du sport universitaire.

 

 

Notre club, avec son centre de formation, a depuis très longtemps fait le choix de l’éducation de ses jeunes pensionnaires qui passent, comme il se doit, plus d’heures sur les bancs de l’école que sur le terrain. Rien de plus normal dès lors qu’avant d’en faire des footballeurs professionnels, il s’agit de leur donner la meilleure éducation possible pour en faire de futurs adultes responsables et armés pour la vie. De plus, nous sommes convaincus qu’en les rendant plus intelligents, nous leur donnons plus de chance de réussir dans leur vie professionnelle de joueur de football.

 

ASEC Mimosas

 

Avec la FIFA, la CAF, l’INPHB, la FIF ou l’ASEC Mimosas, rapprochons toujours plus le sport et l’école pour le bonheur et l’épanouissement des jeunes générations. Voilà l’une des responsabilités qui incombent aux dirigeants que nous sommes ! Sachons être à la hauteur !

 

 

Benoît YOU


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : ASEC Mimosas
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 07 Mai 2021 à 05h 48
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?