Eléphants : Ce que Beaumelle attend de Jean Michael Seri

625 375

Eléphants : Ce que Beaumelle attend de Jean Michael Seri

Eléphants : Ce que Beaumelle attend de Jean Michael Seri

Grand gagnant de la première liste du nouveau sélectionneur de la Côte d’Ivoire, le milieu de Fulham devra justifier cette confiance placée en lui.


Disparu des radars depuis la CAN 2019, Jean Michael Seri aura l’occasion de revêtir à nouveau la tunique orange pour défendre la patrie. Sous Kamara Ibrahim, l’ancien milieu de l’Africa et de l’ASEC Mimosas a à maintes reprises eu l’occasion de s’installer durablement dans le milieu de terrain de la sélection, sans succès. Trop lent, loin des cages adverses, trop peu décisif, … les critiques à son encontre augmentaient, hélas, de façon exponentiel à chacune de ses apparitions.

 

 

Tout cela appartient désormais au passé. Le lauréat du prix Marc-Vivien Foé 2017 aura sa chance avec Patrice Beaumelle. L’occasion leur sera donnée à lui et Jean-Daniel Akpa-Akpro (Lazio), de faire leur preuve lors des matchs amicaux face à la Belgique (08/10) et au Japon (13/10).

 

 

A Seri, absent en 2015 lors du sacre continental, la mission confiée par le coach est d’apporter enfin ‘‘tout ce dont il est capable’’. A son compatriote Champion d’Afrique zappé depuis 2015 et à tous ceux qui découvrent ou redécouvrent la sélection, c’est de prouver qu’ils la méritent. La concurrence règnera en maître a prévenu Beaumelle.

« Il y aura de la concurrence, bien sûr. Je n'ai rien promis. Je suis heureux aussi d'avoir des Akpa Akpro (Lazio), ou Jean Michael Seri. J'aimerais tellement qu'il (Seri) puisse faire des matches références avec les Eléphants car il n'a pas encore apporté tout ce dont il est capable. À eux donc de venir et de montrer ce qu'ils valent »,

a déclaré le technicien français aux confrères de France Football avant d’ajouter :

« l'avantage, c'est que je connais 80% des garçons pour les avoir côtoyés lors de mon passage précédent. Ils savent que j'aime la discipline, la rigueur, le travail de groupe. En 2015, c'est la force du groupe qui a permis de gagner la CAN, pas les stars. J'observe que notre adversaire en éliminatoires de CAN, Madagascar, est une équipe de collègues. Il faut s'inspirer de ça. »

 

 

Les poulains de l’ex-adjoint d’Hervé Renard sont avertis, les places se vendront chères. La bonne nouvelle, c’est qu’ils seront nombreux à avoir leur chance ces prétendants qui ne cessent de frapper à la porte de la sélection. Trois mois après sa prise de fonction en mars, Patrice Beaumelle avait en effet révélé que son staff et lui suivaient attentivement près de 80 joueurs. Une liste qui s’est certainement rallongée depuis lors.

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 03 Oct 2020 à 07h 25
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?