FC Sion : Seydou Doumbia réagit à son licenciement par WhatsApp

625 375

FC Sion : Seydou Doumbia réagit à son licenciement par WhatsApp

FC Sion : Seydou Doumbia réagit à son licenciement par WhatsApp

Au chômage avec 8 de ses coéquipiers depuis cette semaine pour avoir refusé une ‘‘réduction drastique’’ de leur salaire au motif de la crise sanitaire mondial causé par COVID-19, l’International Ivoirien est sorti de son silence pour donner sa part de vérité dans cette affaire avec son désormais ex-employeur.


‘‘

Nous vivons tous une période très difficile avec l'épidémie à coronavirus COVID-19 qui est très préoccupante pour le monde entier. Je vous souhaite à tous une très bonne santé.

 

Vous avez sans doute appris par le biais de certains journaux des difficultés rencontrées dans mon club employeur le FC SION, qui a procédé à un licenciement collectif de plusieurs joueurs de son effectif dont moi.

 

Je tiens à préciser une chose très importante à mes yeux : je suis resté professionnel (et je le demeure toujours) jusqu'au dernier entrainement avec le club lorsque la décision de confinement a été prise.

 

Le mardi 17 Mars 2020 à 17 heures, nous joueurs, recevons un courrier nous demandant d'accepter de signer ou de refuser de signer sans discussion, une réduction drastique de notre rémunération sans aucune perspective d'aménagement.

 

Nous nous réunissons (joueurs) en urgence à 19 heures. Tous les joueurs professionnels sans exception, décidons de ne pas accepter une telle démarche, ni dans la forme, ni dans le fond du problème.

 

Le mercredi 18 Mars, suite à la décision de confinement, j'étais donc entrain de rejoindre rapidement en voiture ma famille lorsque le courrier nominatif précisant le choix à opérer sur ma rémunération, m'est parvenu par WhatsApp.

 

Suite à la réunion tenue la veille avec l'ensemble des joueurs, le bon sens m'a commandé de refuser une telle lettre par WhatsApp. Moins de 30 minutes après, je recevais toujours par le même canal une lettre de licenciement !

 

Je voudrais donc éclairer les supporteurs et sympathisants du FC SION qu'il n'y a eu, de la part de mes coéquipiers et moi, aucun manque de considération ou alors tout autre argument, qui a conduit à cette situation. Il n'y a eu aucun dialogue, aucune mesure d'accompagnement, rien de tout cela.

 

Chers followers, tels sont les faits que j'ai eu à vivre ces dernières 48 heures, en plus du confinement obligatoire et nécessaire à la survie de tous et de chacun.

 

Recevez mes salutations les plus cordiales !

’’

Seydou Doumbia

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

Mes chers followers, Nous vivons tous une période très difficile avec l'épidémie à coronavirus COVID-19 qui est très préoccupante pour le monde entier. Je vous souhaite à tous une très bonne santé. Vous avez sans doute appris par le biais de certains journaux des difficultés rencontrées dans mon club employeur le FC SION, qui a procédé à un licenciement collectif de plusieurs joueurs de son effectif dont moi. Je tiens à préciser une chose très importante à mes yeux : je suis resté professionnel (et je le demeure toujours) jusqu'au dernier entrainement avec le club lorsque la décision de confinement a été prise. Le mardi 17 Mars 2020 à 17 heures, nous joueurs, recevons un courrier nous demandant d'accepter de signer ou de refuser de signer sans discussion, une réduction drastique de notre rémunération sans aucune perspective d'aménagement. Nous nous réunissons (joueurs) en urgence à 19 heures. Tous les joueurs professionnels sans exception, décidons de ne pas accepter une telle démarche, ni dans la forme, ni dans le fond du problème. Le mercredi 18 Mars, suite à la décision de confinement, j'étais donc entrain de rejoindre rapidement en voiture ma famille lorsque le courrier nominatif précisant le choix à opérer sur ma rémunération, m'est parvenu par Watsapp. Suite à la réunion tenue la veille avec l'ensemble des joueurs, le bon sens m'a commandé de refuser une telle lettre par Watshapp. Moins de 30 minutes après, je recevais toujours par le même canal une lettre de licenciement ! Je voudrais donc éclairer les supporteurs et sympathisants du FC SION qu'il n'y a eu , de la part de mes coéquipiers et moi ,aucun manque de considération ou alors tout autre argument, qui a conduit à cette situation. Il n'y a eu aucun dialogue, aucune mesure d'accompagnement, rien de tout cela. Chers followers, tels sont les faits que j'ai eu à vivre ces dernières 48 heures, en plus du confinement obligatoire et nécessaire à la survie de tous et de chacun. Recevez mes salutations les plus cordiales. Seydou Doumbia

Une publication partagée par D'S88 (@doumbia.seydou) le 20 Mars 2020 à 10 :56 PDT

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 21 Mar 2020 à 20h 27
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !