Fernand Dédeh s’attarde sur la mission assignée au comité de normalisation et donne des précisions

625 375

Fernand Dédeh s’attarde sur la mission assignée au comité de normalisation et donne des précisions

Fernand Dédeh s’attarde sur la mission assignée au comité de normalisation et donne des précisions

Toujours au parfum de l’actualité politique mais également sportive, l’ancien journaliste de la RTI a une fois de plus dédié sa plume au comité de normalisation tout en apportant des précisions.


‘‘

Comité de normalisation à la fédération ivoirienne de football, la mission de la FIFA est à Abidjan. Elle est arrivée ce mercredi 13 janvier 2021 et doit se mettre immédiatement au travail.

 

 

Ça paraissait jusque-là virtuel. Tout devient réel. La FIFA est arrivée au bord de la lagune Ébrié pour la mise en place du comité de normalisation à la fédération ivoirienne de football. Les délégués de la FIFA seront reçus en audience par le ministre des Sports ce jeudi 14 janvier 2021, peu avant midi, visite de courtoisie et d’informations puis se mettront au travail.

 

Désignation d’une personne qualifiée

 

« L’administration de la FIFA désignera une personne qualifiée pour gérer les affaires courantes de la fédération ivoirienne de football jusqu’à ce que les membres du comité de normalisation aient été nommés. »,

lit-on dans la décision du bureau du conseil de la FIFA en date du 24 décembre 2020. Les délégués de la FIFA vont donc proposer le nom de la personne qualifiée en question et au besoin, installer le comité de normalisation avant de quitter Abidjan. Selon nos informations, cinq hauts responsables vont constituer le bureau du comité de normalisation, dont un président, un vice-président et trois membres.

 

L’administration de la fédération ivoirienne de football demeure en place. Notamment le patron de l’administration, le directeur exécutif qui lui, est un employé de la FIF, nommé pour son expertise et son expérience et rémunéré en conséquence. Sauf que dans le cas de la Côte d’Ivoire, le directeur exécutif est partie prenante à la crise. Il s’est dressé contre la décision de la FIFA.

 

Missions du comité de normalisation

 

 

La fédération internationale a clairement indiqué les charges du comité de normalisation. gérer les affaires courantes de la fédération ivoirienne de football, réviser partiellement les statuts et le code électoral de la FIF (lorsque nécessaire dans le contexte des élections) afin de garantir leur conformité? avec les Statuts et les exigences de la FIFA, et veiller a? leur adoption par l’assemblée générale de la FIF, réviser les statuts de certaines parties prenantes et en dernier lieu, agir en qualité? de commission électorale pour l’organisation de l’élection d’un nouveau comité? exécutif de la FIF sur la base des statuts et du code électoral révises.

 

La FIFA précise que le mandat du comité? de normalisation prendra fin de?s que celui-ci aura mené? a? bien ses taches, ''mais il ne pourrait se poursuivre au-delà? du 31 décembre 2021''. Par ailleurs, pendant le mandat du comité? de normalisation, tous les financements de la FIF seront bloqués, a? l’exception des fonds destinés a? couvrir les cou?ts opérationnels.

 

L’appel du ministre des Sports

 

Comité de normalisation d’accord mais conscience ivoirienne d’abord. Le ministre des Sports Paulin Danho a appelé les dirigeants des clubs et les acteurs du football en général, à la responsabilité le jeudi 7 janvier 2021.

« Mon premier vœu : que la normalisation soit éphémère. Faites-en sorte que la normalisation soit rapide et que nous retrouvions la normalité. Nous devons retrouver une nouvelle gouvernance de la faîtière. »

 

Il y a en effet un comité de normalisation à la FIF parce que les dirigeants du football ivoirien ont été incapables de régler la crise qui secoue le milieu en interne depuis trois ans au moins. Des profondes dissensions qui ont un impact négatif sur la gestion de la fédération, la pratique du football et la vie des clubs et des athlètes. L’économie du football est bloquée. La fédération ivoirienne s’est trouvée dans l’impossibilité de renouveler ses instances dirigeantes.

 

 

Le comité de normalisation ne réglera tous les problèmes du football ivoirien en un temps record. La balle est dans le camp des acteurs eux-mêmes : soit, ils sortent du blocage actuel ensemble, ce qui signifie, dépassement des frustrations et des egos, soit, ils plongent ensemble. Au détriment du football ivoirien.

’’

Fernand Dédeh



Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Jeu, 14 Jan 2021 à 10h 06
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?