Humilité, persévérance et foi : Drogba émeut la toile avec son anecdote

625 375

Humilité, persévérance et foi : Drogba émeut la toile avec son anecdote

Humilité, persévérance et foi : Drogba émeut la toile avec son anecdote

Pour commémorer les 8 ans d’anniversaire de la Ligue des Champions remportée avec Chelsea, l’ancien buteurs des Blues fait vivre de fortes émotions à ses fans et aux amoureux du foot à travers une anecdote où se mêle humilité, persévérance, foi et même le don de soi, autant de valeurs et qualités qui ont permis au club anglais de remporter sa première et seule coupe aux grandes oreilles de l’histoire.


‘‘

Je parie que vous avez tous vu des vidéos de la finale de la Ligue des Champions alors je voulais juste vous raconter une petite anecdote intervenue des mois avant de remporter ce trophée.

 

 

Il y a huit ans, le manager avait été viré par le club et nous, les joueurs, avons eu une réunion d'équipe où nous avons reconnu être partiellement responsables de son départ.

 

Le capitaine John Terry a parlé ainsi que Frank Lampard, Petr Cech et d'autres leaders du groupe. Nous avons décidé de tout donner dans cette compétition, malgré notre défaite 4-1 contre Naples. Nous poursuivons ce trophée depuis huit ans et nous n'avons pas pu faire mieux que finaliste. Tout le monde a accepté de mettre les égos de côté et de se battre chacun pour le même but.

 

chelsea

 

Après cette rencontre j'ai demandé à un jeune de 23 ans Juan Mata ‘‘s’il te plaît Maestro, aide-moi à gagner cette Ligue des champions’’. Il m'a regardé l’air de dire ‘‘mec t'es fou, tu es Didier Drogba, c’est plus tôt toi qui vas m'aider à la gagner’’. Je lui ai ensuite dit que ‘‘je suis ici depuis 8 ans et je ne l'ai jamais gagné, donc je crois que c'est toi qui va nous aider à gagner. Je te ferai même un cadeau si on gagne’’, c'était fin février.

 

 

chelsea

 

Trois mois plus tard, nous étions à Munich, en finale, dans leur stade, submergé par une vague rouge. Les hôtes ont pris les devants à 8 minutes de la fin et monopolisaient le balllon. J'étais tellement découragé, le jeune homme (Mata) m'a dit ‘‘crois Didi, il faut croire’’, presque en larmes j'ai répondu après avoir regardé le temps restant ‘‘croire en quoi ? C’est presque fini, je vais encore pleurer comme il y a quelques mois quand j’ai perdu la finale de la CAN avec la Côte d’Ivoire (face à la Zambie ndlr).’’

 

Dernière minute, dernier corner, le premier pour nous contre 18 pour le Bayern Munich. Devinez qui était à l’exécution du corner… Juan Mata et le reste appartient à l'histoire. La leçon est de TOUJOURS CROIRE ! Joyeux 8è anniversaire à nous.

 

’’

Didier DROGBA

 

 

 
 
 
Voir cette publication sur Instagram

I bet you’ve all seen videos of the @championsleague final so I just wanted to tell you a little story of mine months before winning this trophy Eight years ago, the Manager had been sacked by the club and we, the players had a team meeting where we recognised being partly responsible for his departure. The captain @johnterry spoke, @franklampard @petrcech and other leaders in the group too. We decided to all give this competition everything, despite our defeat 4-1 against Napoli. We had been chasing this trophy for eight years and couldn’t do better than runner up. Everyone agreed to put egos aside and challenge each over for the same goal. After that meeting I asked a young 23 years old @juanmatagarcia “please Maestro, help me win the champions league “ he looked at me like “man you’re crazy, you’re Didier Drogba you are gonna help me win it, I then told him I’ve been here for 8 years and never won it so I believe you’re the one who’s gonna help us win. I’ll even give you a present if we win it, that was end of February. Three months later, we were in Munich, in the final, in their stadium, submerged with a red wave. The hosts took the lead with 8 minutes to go and on my way to kick the ball for the last 8 minutes I was so discouraged, the young man said to me “believe Didi, you have to believe” , almost in tears I answered after looking at the time score “believe in what? It’s almost over, I’m gonna cry like a few months ago when I lost the final with Côte d’Ivoire. Last minute, last corner, I mean first corner for us against eighteen for Bayern Munich. Guess who took that corner kick... @juanmatagarcia and the rest is history. The lesson is ALWAYS BELIEVE !!!! @chelseafc Happy 8th Birthday to US. ???????????????????????????????????? #theprideoflondon #ktbffh #munich2012

Une publication partagée par didierdrogba (@didierdrogba) le 19 Mai 2020 à 1 :16 PDT

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 19 Mai 2020 à 23h 28
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?