Salaires des joueurs, reprise des compétitions, Fonds d’urgence FIFA, AGO… Sory Diabaté fait le point

625 375

Salaires des joueurs, reprise des compétitions, Fonds d’urgence FIFA, AGO… Sory Diabaté fait le point

Salaires des joueurs, reprise des compétitions, Fonds d’urgence FIFA, AGO… Sory Diabaté fait le point

En prolongement de la réunion du 15 avril dernier, le bureau de la Ligue Professionnelle de Football de Côte d’Ivoire et les clubs se sont rencontrés ce lundi 18 mai 2020 au siège de la Fédération Ivoirienne de Football, pour réfléchir, une fois encore, sur le paiement de salaire des joueurs en ces temps de crise du COVID-19. Objet de débat sur les réseaux sociaux, le fonds d’urgence de la FIFA a été également évoqué par le vice-Président de la FIF tout comme l’AGO.


Reprise des compétitions

 

Il n'est pas encore possible de reprendre les compétitions de football en Côte d'Ivoire. Le président de la Ligue Professionelle de Football, M. Sory Diabaté l'a fait savoir à sa sortie de réunion avec les clubs de la Ligue 1, ce lundi 18 mai 2020 au siège de la Fédération Ivoirienne de Football.

 

« Quant à la reprise du championnat, pour l’instant, elle n’est pas d’actualité tant que les mesures sanitaires sont maintenues. Le Ministre des Sports a adressé un courrier qui date de vendredi dernier indiquant que tous les évènements sportifs sont toujours annulés jusqu’à nouvel ordre. Nous nous en tenons aux dispositions arrêtées. On ne peut donc parler de reprise de nos compétitions. Nous avons porté à la connaissance des dirigeants de club les dispositions sanitaires qui sont énoncées par la CAF. Des dispositions techniques et athlétiques qui sont proposées par la CAF en ce qui concerne le reconditionnement de footballeurs en arrêt depuis deux mois. Il y a un protocole qui a été porté à la connaissance des clubs pour la reprise des entrainements. Il y a aussi un protocole médical qui est disponible et qui peut être mis à la disposition des clubs qui le souhaitent pour qu’ils sachent que de façon progressive ils puissent faire les entrainements individuels par petit groupe, ensuite par groupe sans ballon, et ensuite les entrainements collectifs avec ballon. En attendant que la reprise soit annoncée. Pour l’instant, la reprise n’est pas d’actualité. Nous devons arrêter ou continuer le championnat, c’est une question qui relève de la compétence du Comité Exécutif de la Fédération. Nous ne sommes pas à mesure de répondre à cette question. Nous l’avons dit aux clubs… La Ligue peut soumettre la question au Comité Exécutif de la FIF. Nous souhaitons que cette décision soit prise au Comité Exécutif qui appréciera s’il est opportun de continuer ou pas. »

 

Fonds d’urgence de la FIFA

 

Le fonds d’urgence de la FIFA a fait l’objet de débat sur les réseaux sociaux à l’initiative d’un journaliste accusant la Fédération Ivoirienne de Football d’avoir gardé par-devers elle la somme 250 millions au lieu de la mettre à la disposition des clubs. Profitant du point de la réunion avec les clubs, le président Sory Diabaté rétablit la vérité.

 

« Nous avons donné des informations sur le fonds d’urgence de la FIFA. C’est important de le mentionner parce que beaucoup de choses ont été écrites ici et là… nous avons vu des choses écrites par un journaliste sur les réseaux sociaux. Pas besoin de nommer ce journaliste qui disait que nous avons reçu 250 millions de FCFA de la FIFA et que nous gardons par-devers nous cette somme au lieu de la mettre à la disposition des clubs. Ce qui est faux et archi-faux. Nous avons communiqué aux clubs le courrier que nous avons reçu de la FIFA, le 24 avril dernier, indiquant que le fonds d’urgence annoncé pour soutien aux 211 Fédérations de football à travers le monde n’est pas encore disponible. La FIFA est encore en train de collecter ces ressources. Dans le courrier qui a été lu aux clubs ici dont ils ont copie, nous avons précisé que ce fonds sera mis à disposition quand il sera disponible. Il y aura un protocole d’utilisation de ce fonds. La FIFA a mis en place un règlement d’utilisation de ce fonds. »

 

Paiement des salaires

 

 

Après échange, ils ont donné leur accord afin que soit appliqué la décision du paiement de 50% de salaire aux joueurs pour cette période d’inactivité. Ce qui n’avait pas été le cas le mois dernier lorsque l’Association des Footballeurs Ivoiriens en activité (AFI) les avait approchés. Cissé Abdoul Karim et Gbané Mohamed, respectivement de l’ASEC Mimosas et de l’Africa Sports représentaient les joueurs à cette rencontre.

 

« Pour cette réunion, nous avons souhaité avoir deux joueurs qui puissent accompagner le président de leur groupement. Cissé Abdoul Karim de l’Asec Mimosas et Gbané Mohamed de l’Africa Sports, les deux gardiens de but, ont représenté les joueurs en activité. Après les échanges que nous avons eus, les footballeurs en activité ont accepté de prendre cette remunérations de 50%. Nous avons proposé que les clubs fassent l’effort de payer au moins le SMIG (60.000 FCFA). C’est bien de payer 50% mais si les rémunérations ne sont pas importantes, il ne faut pas payer 50% de rémunérations qui ne sont pas consistantes. La nouvelle donne est que nous avons proposé aux clubs de payer au moins le SMING soit 60.000 F CFA qui soit un minimum à payer pour les clubs de Ligue 1. En ce qui concerne le mois de mai, nous n’avons pas voulu faire comme les mois de mars et avril. Nous avons demandé aux clubs de rencontrer les joueurs et de leur faire des propositions. Chaque club doit pouvoir rencontrer ses joueurs. Ceux qui peuvent payer 100% peuvent le faire. Ceux qui peuvent payer 50% le feront. Il y a des clubs qui pourront payer 75%. Nous avons validé cette disposition. »

 

AGO de la FIF

 

Reportée à une date ultérieure en raison du COVID-19, l’Assemblée Générale Ordinaire de la Fédération Ivoirienne de Football pourra avoir lieu dans les semaines à venir. Le 1er vice-président de la FIF, M. Sory Diabaté a levé un coin de voile sur cette assise.

 

« Avec le courrier du Ministère des Sports que nous avons reçu le vendredi 15 mai dernier, nous sommes maintenant en mesure de pouvoir convoquer l’Assemblée Générale Ordinaire pour mettre en place la Commission Electorale. Cette Assemblée Générale Ordinaire va aussi rendre compte du bilan de l’exercice 2019… Nous allons faire le rapport d’activités, le rapport financier, l’affiliation de nouveaux membres. Il y a pratiquement 132 clubs qui veulent s’affilier à la Fédération pour s’ajouter aux 435 clubs. Il y a un engouement pour le football ivoirien. Le Comité Exécutif va se réunir cette semaine et communiquera très bientôt la date de l’Assemblée Générale. Selon les dispositions statutaires, l’AGO doit se tenir deux semaines après la date de la convocation. La FIF est prête. Les documents sont prêts. Le Comité Exécutif va les analyser et les valider cette semaine. Nous allons communiquer la semaine prochaine la date de la prochaine Assemblée Générale Ordinaire et la mise en place de la Commission Electorale. Dans la foulée, le Comité Exécutif va communiquer la date des prochaines élections de la FIF. »

 

L'intégralité du point de presse de Sory Diabaté

 

 

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : Fédération Ivoirienne de Football (FIF)
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Lun, 18 Mai 2020 à 22h 09
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?