Son début de saison moyen, le licenciement d’Emery, ses rapports avec Ljungberg… Pépé déballe tout

625 375

Son début de saison moyen, le licenciement d’Emery, ses rapports avec Ljungberg… Pépé déballe tout

Son début de saison moyen, le licenciement d’Emery, ses rapports avec Ljungberg… Pépé déballe tout

Passé du statut de titulaire à celui de remplaçant, quoi de plus frustrant pour un joueur, surtout quand on a l’étiquette de la recrue la plus chère du club. Interrogé par RMC Sport, l'attaquant ivoirien a fait le point de son actualité.


Deuxième meilleur buteur de la Ligue 1 la saison dernière derrière Kylian Mbappé (33 buts contre 22), meilleur joueur africain du championnat français la même année, l’ancien lillois peine à s’épanouir dans le nord de Londres.

 

 

Ajouté à cela, le joueur le plus cher d’Arsenal est depuis le 29 novembre dernier orphelin du coach qui a milité pour son transfert de Lille au club Londonien.

« C'était douloureux, parce que c'est un coach qui m'a donné la chance de venir à Arsenal »,

a reconnu l’Ivoirien suite au licenciement d’Unai Emery.

 

Arsenal : Unai Emery et Nicolas Pépé

 

Fan de Pépé depuis le PSG, le technicien Espagnol avait dès le début de saison fait de lui l’un de ses hommes forts au même titre qu’Aubameyang ou Lacazette. Hélas, les performances en dents de scie de sa recrue l’on rapidement contraint à changer de fusil d’épaule et a tenté plusieurs combinaisons aussi infructueuses les unes que les autres.

 

Aujourd’hui sans son mentor, Nicolas Pépé paraît bien esseulé. Sur le banc au coup d’envoi des 6 dernières rencontres des Gunners dont les 2 sous les ordres de l’intérimaire Freddie Ljungberg, Nico reste confiant malgré tout.

« Il n'y a pas de crainte à ce niveau-là. Après, c'est sûr qu'il y a des joueurs qui jouent, d'autres qui ne jouent pas. C'est comme ça, c'est le football, c'est le coach qui décide. Si je suis sur le banc, c'est à moi de redresser la pente pour redevenir titulaire. »

 

 

Nicolas Pépé (Arsenal/Europa)

 

Alors qu’on imaginait une communication moins évidente entre Pépé et le technicien Suédois et ancienne gloire d'Arsenal comparé à son prédécesseur, l’Ivoirien affirme que le courant passe encore mieux.

« Comme il a été joueur, il nous comprend mieux. Il parle beaucoup avec nous. »

Langue de bois ou réalité, l’avenir nous le dira.

 

Arsenal : Ljungberg et Nicolas pépé

 

Auteur de 4 passes décisives ainsi que de 3 buts dont 2 coups francs et un penalty en 17 rencontres disputées toutes compétitions confondues, le lauréat du dernier prix Marc Vivien Foé est bien loin de ses stats qui lui ont valu ce transfert record à Arsenal. Conscient, Pépé sait ce qui lui reste à faire.

« C'est normal que les gens me critiquent autant. (...) C'est à moi d'inverser la situation en bossant. Il y a beaucoup d'aspects à améliorer : marquer plus vite, concrétiser les occasions que j'ai loupées, que j'aurais pu marquer. (...) Je dois aussi m'améliorer sur l'aspect physique. »,

a-t-il conclu.

 

 

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Ven, 06 Déc 2019 à 02h 38
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?