‘‘Méfiance et Confiance’’, la recette de Djamel Belmadi (Algérie) pour battre la Côte d’Ivoire

625 375

‘‘Méfiance et Confiance’’, la recette de Djamel Belmadi (Algérie) pour battre la Côte d’Ivoire

‘‘Méfiance et Confiance’’, la recette de Djamel Belmadi (Algérie) pour battre la Côte d’Ivoire

A la tête de l’équipe ayant la meilleure attaque (9 buts inscrits) et la meilleure défense (0 but concédé), le technicien Algérien a de quoi faire douter n’importe qu’elle équipe dans cette 32è édition de Coupe d’Afrique des Nations, la Côte d’Ivoire y comprise.


Un parcours enviable, des coachings toujours payants, un groupe qui vit bien avec des individualités décisives à l’image de Belaïli et Mahrez auteurs de 2 buts chacun, l’Algérie est capée pour remporter son 2è titre de champion d’Afrique après 29 ans d’attente (1990).

 

 

Certes les Fennecs vont plus que bien, mais face à la Côte d’Ivoire qui a montré tout au long de la compétition qu’on peut ne pas produire du jeu et être déclaré vainqueur au coup de sifflet finale, Djamel Belmadi reste prudent.

 

Le sélectionneur Algérien en vient même à catégoriser la Côte d’Ivoire dans le camp des favoris lors de la conférence de presse d'avant-match.

« L’équipe de Côte d’Ivoire fait partie des favoris de cette compétition et elle a un passé dans la CAN avec deux titres. »

 

Afin de ne pas connaître le même sort que Mohamed Magassouba et le Mali, le technicien de 43 ans réserve une surprise à l’attaque Ivoirienne qui compte déjà 5 buteurs différents en 6 buts inscrits.

« Je ne rentre pas dans les aspects de favori. Nous n’allons pas nous inquiéter mais, le plus important, c’est d’être solide défensivement pour ne pas encaisser. A mes joueurs, je dirai méfiance et confiance et on ne va pas se plaindre de n’avoir pas encaissé de but et pour cela, il faut être solide. Il n’y a pas d’inquiétude si nous encaissons le premier but puisque notre équipe a les ressources mentales pour revenir. »

 

 

Egalement présent en conférence de presse, le jeune milieu des Fennecs - Hichem Boudaoui (19 ans) - n’a pas caché sa fierté et son envie d’en découdre avec la Côte d’Ivoire.

« Je suis satisfait du parcours de notre équipe même si je ne suis pas titulaire. Jouer contre la Côte d’Ivoire est une fierté. Et cela nous encourage à toujours mieux faire contre ces équipes expérimentées. Nous avons l’envie et la volonté de battre la Côte d’Ivoire pour nous qualifier. Notre coach fait du très bon travail et ne fait pas de différence entre nous. C’est pour cela qu’il a l’estime des joueurs. »

 

 

 

Les dés sont jetés, place au duel ce jeudi 11 juillet 2019 à 16H GMT au stade de Suez. Rappelons qu’en confrontations directes en phase finale de CAN, la Côte d’Ivoire a une victoire de plus que l’Algérie. Les compteurs seront-ils remis à zéro après ce quart de finale ?

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mer, 10 Jul 2019 à 15h 44
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?