‘‘Nous n'aurions pas dû dépenser autant pour Pépé’’ : cet ancien Gunner tire à boulet rouge sur l’Ivoirien

625 375

‘‘Nous n'aurions pas dû dépenser autant pour Pépé’’ : cet ancien Gunner tire à boulet rouge sur l’Ivoirien

‘‘Nous n'aurions pas dû dépenser autant pour Pépé’’ : cet ancien Gunner tire à boulet rouge sur l’Ivoirien

Pour sa première saison avec Arsenal, Nicolas Pépé peine à trouver son rythme de la saison dernière avec Lille. Recrue la plus chère du club, l’International Ivoirien a inscrit 6 buts et délivré 8 passes décisives en 32 rencontres toutes compétitions.


Pour sa première saison avec Arsenal, Nicolas Pépé peine a trouvé son rythme de la saison dernière avec Lille. Recrue la plus chère du club, l’International Ivoirien a inscrit 6 buts et délivré 8 passes décisives en 32 rencontres toutes compétitions.

 

 

Pour certains anciens joueurs d’Arsenal dont Jérémie Aliadère qui ont vu évoluer l’ancien Dogue en France, il doit fait mieux vue le prix qu’il a coûté.

« J'ai vu ce qu'il a fait avec Lille la saison dernière et c'est un joueur extraordinaire. Donc, je ne nie pas son talent… Mais quand vous dépensez autant d'argent sur un joueur, vous vous attendez à plus de buts et de passes décisives. Pour un joueur qui a coûté 72 millions de livres, ce sont parfois des phases simples du jeu qui lui manquent. C'est ce qui me déçoit un peu. Si vous regardez ses statistiques, je dirais qu'il a eu une bonne saison. Maintenant, ce n'est évidemment pas facile, car j'ai connu ça, mais ce qui un peu m'a déçu, ce sont ses prises de décision pendant les matchs. »

 

Pour le consultant de Canal+, Nicolas Pépé doit simplifier son jeu tout en étant efficace dans la dernière passe pour ses attaquants.

« Oui, il est capable d’un dribble de passer deux ou trois joueurs ; c'est incroyable. Mais quand on a Aubameyang sur la gauche et qu'il suffit de passer le ballon au bon endroit, et qu'on le fait au mauvais moment, ça me dérange. Et j'ai beaucoup vu cela de sa part cette saison. »

 

 

L’ancien International Français pense que l’Ivoirien peut s’améliorer en disputant plus de rencontres et accumulant de la confiance sous les ordres de Mikel Arteta qu’il trouve être l’homme idéal dans sa progression.

« Peut-être qu’avec de la confiance, avec plus de match dans les jambes, il va s’améliorer. Mais c’est lorsqu’il s’arrête de jouer et semble manquer de concentration qui me dérange. C'est quelque chose que vous ne pouvez pas vraiment avoir avec les meilleurs joueurs recruter pour la même fourchette de prix que Pépé. Les choses faciles doivent être faites correctement. Je pense que Mikel pourrait être le partenaire idéal de Nico parce qu'il ne le laissera pas tomber.

En tant que joueur, Mikel était axé sur la qualité et la simplicité. Vous ne pouvez pas manquer une simple passe si vous êtes à cinq mètres, car cela coûte des buts et des points. Quand nous allons en contre-attaque, avec la vitesse et le rythme que nous avons, nous devrions marquer beaucoup plus de buts. Mais si la dernière passe n'est pas réussie, alors vous gaspillez des occasions.

C'est là que j'ai l'impression que Pépé a un peu péché ou c'est peut-être moi qui suis un peu dur à cause du montant de son transfert. Et c'est vraiment cela, c'est plus une question de prix. Si nous avions dépensé 35 millions de livres pour lui, vous diriez ‘‘super signature’’. Mais quand vous pensez que nous avons payé deux fois plus cher, vous vous dites : ‘‘Il doit faire plus’’. »

 

Comme beaucoup d’observateurs avant lui, Jérémie Aliadère pense qu’au vue des ressources d’Arsenal, le club n’aurait pas dû dépenser autant pour l’ex Lillois.

« Nous n'avons pas les ressources de Manchester City ou du Paris Saint-Germain, donc quand nous dépensons beaucoup d'argent, nous devons nous assurer que nous le dépensons pour les bons joueurs. Vous pouvez voir qu'il a un potentiel, un talent et une qualité incroyable. Techniquement, il peut faire des choses incroyables, mais les choses simples, parfois il ne les fait pas bien. C'est pourquoi je pense que nous n'aurions peut-être pas dû dépenser autant pour lui. »

 

 

Formé à Arsenal entre 1999 et 2001, Jérémie Aliadère a évolué dans les équipes de jeunes du club avant de connaitre le monde professionnel de 2001 à 2007 toujours sur les couleurs des Gunners. Passé par plusieurs clubs en Angleterre, le natif de Rambouillet a également évolué à Lorient à deux reprises (2011-2014, 2016-2017) avant ça il a fait une pige du côté de Salal SC, au Qatar (2014-2016).

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Sam, 23 Mai 2020 à 12h 20
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?