Salomon Kalou (LOSC) : ‘‘Je suis resté dans la lignée des Ivoiriens qui ont bien représenté la Côte d’Ivoire !’’

625 375

Salomon Kalou (LOSC) : ‘‘Je suis resté dans la lignée des Ivoiriens qui ont bien représenté la Côte d’Ivoire !’’

Salomon Kalou (LOSC) : ‘‘Je suis resté dans la lignée des Ivoiriens qui ont bien représenté la Côte d’Ivoire !’’

Dogue pendant deux saisons, Salomon Kalou s’éclate au Hertha BSC, en Bundesliga. L’international ivoirien, qui a marqué l’histoire du LOSC, est revenu sur son passage chez les Dogues. Très attaché au club lillois, Salomon Kalou se montre fier de l’évolution du club avec lequel il a évolué entre 2012 et 2014. Entretien avec notre ancien numéro 8.


Dans le nord, il fait froid mais les gens ont le cœur chaud

 

 

Il y a des visages qu’on n’oublie pas. Salomon Kalou (34 ans) est de ceux qui ont marqué l’histoire du LOSC et plus spécifiquement celle du Stade Pierre Mauroy, dont il fut le tout premier buteur (LOSC-Nancy, 1-1, le 17 août 2012). L’international ivoirien, vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations en 2015, est l’un des nombreux Éléphants passés par les rangs lillois.

« Je retiens que je suis resté dans la lignée des Ivoiriens qui ont bien représenté la Côte d’Ivoire dans le Nord ! (rire) Que ce soit Dagui Bakari, Kader Keita, Gervinho, ou encore récemment Nicolas Pépé... Ce club t’accepte comme tu es et il t’aide à progresser ».

 

Actuellement au Hertha BSC, en Bundesliga, Salomon Kalou se plaît à Berlin.

« La Bundesliga est un championnat équilibré. Je suis déjà dans ma sixième saison ici. Pour un joueur en fin de carrière, jouer dans un championnat où le niveau est aussi élevé est très gratifiant »,

confie l’ancien attaquant lillois. Et s’il continue de faire trembler les filets allemands, le buteur ivoirien n’en oublie pas son passage dans le Nord, entre 2012 et 2014.

« Le LOSC est gravé dans mon cœur. J’ai passé deux saisons fantastiques. J’ai de très bons souvenirs dans le Stade Pierre Mauroy avec les supporters lillois. Un dicton me vient en tête : dans le Nord, il fait froid, mais les gens ont le cœur chaud »,

sourit-il.

 

Un observateur avisé du LOSC d’aujourd’hui

 

 

Lorsqu’on l’interroge sur le fameux premier but lillois au Stade Pierre Mauroy, les souvenirs sont aussi vifs que le joueur lui-même.

« Franck (Béria) récupère et sert Marvin (Martin) qui me la met bien. Je coupe la trajectoire d’une tête décroisée pour mon premier but dans ce nouveau stade ».

 

Attaché au LOSC, Salomon Kalou reste même un observateur avisé de son ancien club.

« Ce n’est jamais facile d’être compétitifs en Champions League et en championnat, surtout pour une jeune équipe, mais ils s’en sortent bien. Maintenant, il faut continuer ».

 

Avant de s’exprimer sur deux hommes clés du système lillois.

« Je connais bien Renato Sanches. Il a beaucoup de qualités. Il peut apporter aux jeunes, même s’il ne faut pas oublier qu’il est jeune lui aussi. Après, il y a la révélation Victor Osimhen. Il est très puissant, très rapide, et en plus il est adroit de la tête et devant le but... C’est un attaquant modèle. Il m’impressionne beaucoup ».

 

 

Auteur de 34 buts toutes compétitions confondues sous le maillot lillois, Salomon Kalou est fier de voir la progression de son ancien club.

« Le LOSC est un club qui veut toujours progresser. Ils ont passé un palier et c’est sans hésiter l’un des plus grands clubs de France. Ils ont des jeunes joueurs de talent, un stade qui est l’un des plus beaux d’Europe et d’excellents supporters. Ça me fait plaisir de voir ce club progresser et je suis fier de voir le LOSC à ce niveau-là.

À tous les supporters lillois, je vous porte dans mon cœur. Comme on dit, Dogue un jour, Dogue toujours ! Je serai un Dogue à vie. J’ai passé deux saisons géniales ici, ce sont des souvenirs que je garde dans ma mémoire. Merci pour tout et allez le LOSC ! »


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : LOSC.fr
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 26 Mai 2020 à 04h 50
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?