Côte d’Ivoire : La Présidentielle de 2020 avant l’élection de la FIF ?

625 375

Côte d’Ivoire : La Présidentielle de 2020 avant l’élection de la FIF ?

Côte d’Ivoire : La Présidentielle de 2020 avant l’élection de la FIF ?

Prévue se dérouler en octobre 2020, l’élection Présidentielle pourrait empiéter sur celle de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) ce qui n’est pas du goût des Présidents de clubs. Un en particulier s'est manifesté.


Le samedi 29 février dernier du côté de Grand-Bassam, Sidy Diallo a annoncé de manière officielle aux Présidents de clubs son départ de la Présidence de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF) après 2 mandats consécutifs.

 

 

Une annonce qui a suscité énormément de réactions chez les Présidents présents sur le lieu à l’image d’Eugène Diomandé dont les propros on été recueillis par L’Intelligent d’Abidjan.

« Le président Sidy a fait l’effort sur lui de demander pardon. Mais il faut que ce pardon se manifeste par une amnistie. Le principe est bon. J’aurai aimé qu’on donne plus de précision sur la date de l’AG ensuite sur la date de l’élection. Ce n’était à l’ordre du jour, mais je crains que cela n’entraîne des problèmes dans le futur. Hormis ce fait, il faut noter que la famille du football s’est retrouvée, et cela est une bonne chose. Le président Sidy a fait une amende honorable, je pense qu’il n’y aura plus de divergence avec lui, et que nous irons à des élections apaisées. »

 

Le Président du Séwé a reconnu que le bilan de Sidy Diallo à la tête de la Présidence de la FIF  était "positif" mais qu'il aurait pu faire mieux notamment sur le plan local.

« Son bilan au plan sportif est globalement positif. Il y’a le bilan sportif certes, mais aussi le développement du football sur le plan local. Sur ce volet, il y’a beaucoup de choses à dire. Son bilan n’est pas totalement négatif, mais il aurait pu faire mieux. Sur le plan humain, cette réunion est satisfaisante. Maintenant, il n’y a pas eu de décision proprement dite. Juste une annonce. »

 

 

Eugène Diomandé a toute de même souligner son inquiétude sur la date de la prochaine AG élective qui reste incertaine selon lui et celle de l'élection à proprement dite encore plus mystérieuse.

« Une annonce concernant la date de l’AG qui ne m’a pas satisfaite. Je m’en suis exprimé. L’AG est incertaine, et est laissée à l’aléa de la production de nos comptes financiers.

Nous avons une date d’élection. Là le président Sidy a été un peu plus clair. Il nous a annoncé 2021 selon les textes. Cela dépend de quelle interprétation nous avons des textes. Si, c’est une interprétation stricto-sensu des textes avec les années civiles, c’est 2020. Mais j’avoue que je n’y crois pas trop. Si nous faisons l’AG en fin mai, il est matériellement impossible de faire l’élection le 30 juin 2020. Ça sent le roussi. »

 

Candidat déclaré à la Présidence de la FIF, Eugène Diomandé pense que l’élection Présidentielle des politiques prévue se tenir en octobre prochain aura lieu avant celle de la FIF. Chose contraire aux textes dit-il.

« Comme le président Sidy a demandé qu’on n’ait pas trop de débat sur la place publique pour que l’élection ne soit pas reportée à cause des élections politiques, je me dis que c’est un acquis. L’élection aura lieu après l’élection politique. Cela ne respecte pas nos textes. Pour moi, selon les textes, c’est le 30 juin 2020 »

 

 

Pour rappel, Didier Drogba, Eugène Diomandé et Sory Diabaté ont officiellement déclaré leurs intentions de candidatures à cette élection qui s’annonce épique.


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 03 Mar 2020 à 11h 06
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

PUB

Plus d'info ?