JO : La Côte d’Ivoire tient en échec le Champion en titre avant son choc face à l'Allemagne

625 375

JO : La Côte d’Ivoire tient en échec le Champion en titre avant son choc face à l'Allemagne

JO : La Côte d’Ivoire tient en échec le Champion en titre avant son choc face à l'Allemagne

Face à face ce matin au stade Yokohama dans le cadre de leur deuxième sortie de l’épreuve du football masculin, la Côte d’Ivoire et le Brésil se sont neutralisés (0-0), s’assurant ainsi la tête de la poule D avant l’ultime journée le mercredi prochain dès 08h GMT.


Après leurs victoires respectives lors de la première journée, ivoiriens et brésiliens s’affrontaient ce matin pour une qualification directe en quarts de finale pour les vainqueurs. Pour ce choc face au vainqueur de la dernière édition, Soualiho Haidara a misé sur un 3-4-3 avec un boque bas afin d’enrailler les assauts offensifs brésiliens et procéder par contres pour tenter de faire la différence. Une tâche facilitée par l’exclusion de Douglas Luiz pour une faute sur Dao Youssouf lancé dans la profondeur. Hélas, les Eléphants ne profiteront pas de cette supériorité numérique obtenue après seulement 15 minutes de jeu.

 

 

JO

 

Restés fidèles à leur philosophie de jeu de départ qui consistait défendre le nul avant tout, les poulains du technicien ivoirien ont même subit à 11 contre 10 tout au long de la partie avec quelques temps forts sporadiques qui n’ont abouti sur que très peu d'actions franches de but. Une frappe dans le petit filet de Gradel à la 3è minute, une autre d’Amad Diallo sur le portier brésilien à la 28è minute, une volée de Franck Kessié sur un service de Diallo Chester à la 31è minute et encore une frappe du prodige mancunien à la 42è minute, là encore repoussée par Santos, et c’est tout pour les Eléphants dans cette partie sur le plan offensif.

 

Kessié

 

 

A l’opposé, n’eut été un Tapé Ira des grands jours et une défense à trois qui a bien fonctionné, les brésiliens auraient pu prendre l’avantage sur plusieurs actions surtout en fin de partie avec la parité en effectif rétablie suite à la sortie d’Eboué Kouassi pour 2 cartons jaunes obtenus en l’espace d’un quart d’heure (64’, 79’). Il y a eu ce missile de Guilherme Arana à la 85è minute repoussé par le portier du FC San Pedro et ces arrêts de jeux stressantes avec un Brésil archi dominateur.

 

Ira Tapé et Richarlison

 

Au final, un nul vierge (0-0) bon apprendre pour les deux adversaires qui restent en tête de cette poule D avec 4 points chacun une meilleure différence de buts pour le Brésil. C’est sûr qu’en cas de déconvenue face à l’Allemagne mercredi, les regrets seront d’avantage portés sur ce match face au Brésil disputé en supériorité numérique durant plus d’une heure. Les Eléphants seront privés d'Eboué Kouassi, auteur d'un bon match avant son carton rouge, et probablement de Doumbia Aboubacar qui a écopé d'un rouge lors du premier match. Pour le Brésil, la tâche sera beaucoup plus aisée lors de la 3è journée avec l’Arabie Saoudite au menu.

 

 


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Dim, 25 Jul 2021 à 11h 31
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?