Espagne : Yaya Touré, Romaric, Zokora, … retour sur ces Eléphants qui ont marqué la Liga

625 375

Espagne : Yaya Touré, Romaric, Zokora, … retour sur ces Eléphants qui ont marqué la Liga

Espagne : Yaya Touré, Romaric, Zokora, … retour sur ces Eléphants qui ont marqué la Liga

Même s’il a évolué durant une saison à l’Atlético Madrid, Serge Maguy a été l’un des premiers joueurs Ivoiriens à avoir joué en Liga. Après lui, d’autres joueurs comme Yaya Touré, N’Dri Romaric, Zokkora Maestro ou encore Eric Bailly ont représenté le drapeau Ivoirien au sein du championnat Espagnol. La Liga a tenu à jeter un regard sur ces nombreux talents Ivoiriens qui ont brillé sur les pelouses Espagnoles. A noter que cette liste est non exhaustive.


Un regard sur des grands joueurs de Côte d’Ivoire qui ont brillé en Liga.

 

 

liga

 

Yaya Toure

 

Ivoirien qui a sans doute laissé la plus forte impression en Liga, Yaya Toure fut un membre clé de l’équipe iconique du FC Barcelona de la fin des années 2000 et remporta sept titres, dont deux LaLiga Santander en trois saisons passées en LaLiga.

 

Le natif de Bouaké arriva au Camp Nou à l’âge de 24 ans, après avoir été formé à l’ASEC Mimosas à Abidjan puis avoir joué en Belgique, Ukraine, Grèce et France. Il s’imposa rapidement comme un titulaire sous la conduite de l’entraîneur Frank Rijkaard, mais c’est le successeur du Néerlandais Pep Guardiola qui fit réellement progresser Toure en l’alignant aux côtés de Xavi, Andres Iniesta et Sergio Busquets dans l’entrejeu blaugrana.

 

L’Ivoirien remporta d’ailleurs la Liga en 2008-09 et 2009-10. Rapidement loué pour sa polyvalence, il débuta même la finale de la Ligue des champions 2009 en défense centrale, un poste qu’il n’occupa que deux fois au Barça. Avant de quitter LaLiga en 2010 pour rejoindre Manchester City, il avait gagné le respect et l’admiration des fidèles du Camp Nou.

 

En plus de ses exploits en Espagne, Toure est un des meilleurs joueurs de l’histoire de la sélection ivoirienne. Il est le quatrième footballeur le plus capé de la Côte d’Ivoire, avec 101 sélections pour Les Éléphants entre 2004 et 2015, avec qui il remporta la Coupe d’Afrique des Nations en 2015.

 

yaya

 

Romaric

 

Comme Yaya Toure, Koffi Christian Romaric N’Dri a été formé à l’ASEC Mimosas avant de faire le grand saut vers l’Europe sous le maillot du club belge de Beveren en 2003. Après une période en France avec Le Mans, il signa pour le Sevilla FC en 2008 alors qu’il avait 25 ans.

 

Il connut certaines de ses plus belles heures en Andalousie. Titulaire dès son arrivée, il aida Sevilla à atteindre la troisième place en 2009 en marquant notamment des buts cruciaux. On peut notamment évoquer son premier but en Liga, lors d’une victoire 4-3 à Santiago Bernabeu contre le Real Madrid, champion en titre. La saison suivante, il continua à être incontournable - notamment aux côtés de son compatriote Didier Zokora – et remporta la Copa del Rey 2010, rentrant en jeu lors de la finale gagnée 2-0 contre l’Atletico de Madrid.

 

En 2011, il rejoignit le RCD Espanyol en prêt, avant de signer au Real Zaragoza en 2012.  Malheureusement, le club d’Aragon fut relégué à la fin de la saison 2012-13 et Romaric retourna en France après cinq saisons en Liga.

 

romaric

 

Dider Zokora

 

Né à Abidjan, Zokora n’a joué que deux saisons en LaLiga Santander mais il a marqué les esprits. Ayant signé pour le Sevilla FC en 2009 en provenance de Tottenham Hotspur, il amena directement son énergie et son sens du jeu dans un style box-to-box. Zokora estimait d’ailleurs que son style de jeu était mieux adapté au football espagnol. Dans une interview pour le magazine espagnol Don Balon, il expliqua : « Vous ne pouvez pas comparer le football espagnol et anglais. En Angleterre, tout est question d’efficacité et de force. En Espagne, il s’agit d’art et de bien jouer. »

 

 

Il fut titulaire dès ses premiers pas à Ramon Sanchez-Pizjuan et mena Sevilla vers une quatrième place en Liga et un retour en Ligue des champions, sans oublier la victoire en Copa del Rey 2010, avec son compatriote Romaric.

 

En 2011, âgé de 31 ans, Zokora quitta la Liga pour Trabzonspor en Turquie après une parenthèse courte mais dorée au cœur du football espagnol. A Sevilla et en Liga, avoir accueilli le footballeur ivoirien le plus capé de l’histoire avec 123 sélections entre 2000 et 2014 reste une source de fierté.

 

maestro

 

Eric Bailly

 

Eric Bailly est né à Bingerville sur la côte sud-est de la Côte d’Ivoire, mais beaucoup d’Espagnols le considèrent comme un des leurs. Il fut repéré par des scouts espagnols alors qu’il disputait un tournoi de jeunes au Burkina Faso et il rejoignit l’académie du RCD Espanyol en 2011 à l’âge de 17 ans, après avoir attendu pour son permis de travail.

 

Il progressa de catégorie en catégorie avant de débuter avec la réserve du club catalan en troisième division espagnole en 2013. Son talent était tellement évident qu’il fut promu en équipe première rapidement, débutant en Liga contre la Real Sociedad en octobre 2014, alors qu’il avait 19 ans.

 

Bailly ne joua que cinq fois pour l’Espanyol en LaLiga, mais ce fut suffisant pour que Villarreal CF – un club réputé pour son département de scouting - le recrute contre 6 millions d’euros. A l’Estadio de la Ceramica, il fut titulaire au cœur de la défense et mena Villarreal à la quatrième place en Liga et à une demi-finale d’Europa League. Son seul but pour ce club fut d’ailleurs inscrit en coupe d’Europe, lors de la victoire 4-0 contre les Biélorusses du Dinamo Minsk en octobre 2015.

 

Cette saison-là, ses performances furent remarquées et Bailly fut courtisé par de grandes écuries du football européen. En juin 2016, Manchester United déboursa les 30 millions d’euros de sa clause libératoire et il devint la première recrue de José Mourinho à United. Même s’il n’a joué que deux saisons pleines en LaLiga Santander, l’Ivoirien a laissé de bons souvenirs à l’Espanyol et à Villarreal.

 

bailly

 

Lago Junior

 

Né à Abidjan en 1990, l’attaquant Lago Junior Wakalible a joué toute sa carrière sauf une saison en Espagne. Il a d’abord rejoint CD Numancia en 2009 après avoir impressionné sous les couleurs d’Issia Wazi en Côte d’Ivoire. Il brilla avec Los Rojillos en LaLiga SmartBank, la deuxième division espagnole, disputant 70 matches en championnat.

 

En 2013, il signa pour le Gimnastic de Tarragona, au sud de Barcelona, et marqua 17 buts pour assurer la promotion de son équipe en deuxième division. Un passage au CD Mirandes suivit puis il il parvint à convaincre le géant endormi du RCD Mallorca en 2016.

Mallorca, qui fut un membre régulier de l’élite dans les années 1990 et au début des années 2000, était alors tombé en troisième division. Avec Lago Junior en pointe, le club put cependant assurer une double promotion pour revenir en LaLiga Santander. L’Ivoirien fut également utilisé dans l’élite où il forma une belle ligne d’attaque avec Ante Budimir et Cucho Hernandez.

 

Même s’il ne put empêcher la relégation de son équipe cette saison-là, l’Ivoirien resta loyal au club malgré quelques marques d’intérêts. Cette saison, il brille à nouveau et pourrait aider son équipe à finir en haut du classement de LaLiga SmartBank afin de revenir dans l’élite. Avec quasiment 200 matchs pour Mallorca disputés dans trois divisions différentes, Lago Junior est un joueur majeur de l’histoire récente du club et ne devrait pas être oublié de sitôt par les supporters.

 

 

liga


Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Mis en ligne par :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 25 Mai 2021 à 16h 22
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?