‘‘Kamara devait m’appeler pour le match en Guinée… Je pense qu’il a perdu son téléphone’’, le GRAND déballage de Gervinho

625 375

‘‘Kamara devait m’appeler pour le match en Guinée… Je pense qu’il a perdu son téléphone’’, le GRAND déballage de Gervinho

‘‘Kamara devait m’appeler pour le match en Guinée… Je pense qu’il a perdu son téléphone’’, le GRAND déballage de Gervinho

Plus d’un an maintenant que les Ivoiriens ne cessent de se poser des questions sur l’absence de Gervinho de toutes les liste du sélectionneur Kamara Ibrahim malgré les performances hautement satisfaisantes du joueur de Parme. Ce lundi 11 novembre 2019 sur le plateau de Talents d’Afrique sur Canal+ Sport, le champion d’Afrique 2015 a enfin levé le voile sur la réelle relation qu’il entretien avec le technicien Ivoirien en poste depuis juillet 2018. Aucun sujet n’a été épargné par Vincent Radureau et sa Team…


 

 

Même si vous n’avez pas disputé la CAN (2019) en Egypte, quel regard avez-vous porté sur la prestation des Eléphants avec notamment ce quart de finale perdu face à l’Algérie ?

Ils ont fait un bon match contre l’Algérie. Je pense que c’est le match où ils ont impressionné tout le monde, les Ivoiriens aussi. On a senti une équipe motivée sur ce match, peut-être parce que c’était l’Algérie. Vous savez contre les grandes nations à toujours une motivation au niveau des joueurs, c’est ce qui les a galvanisé à livrer cette performance. Sur ce match en particulier ils ont fait une grande prestation, mais je pense qu’il avait mal débuté cette CAN. C’est une équipe jeune, ils sont en reconstruction, il faut beaucoup de temps. Pour que la Côte d’Ivoire redevienne ce qu’elle était avant ça va demander du temps mais je pense qu’ils vont y arriver.

 

Votre dernière sélection c’était face au Maroc en 2017, ça fait donc 2 ans que vous n’êtes plus appelé en sélection. Comment vous vivez cette situation ?

Je ne dirai pas triste, non ! Mais c’est toujours un plaisir de pouvoir défendre l’honneur de son pays. Ça été toujours un grand honneur pour moi d’être appelé en sélection et de porter le maillot de la Côte d’Ivoire. Je me souviens encore comme si c’était hier la première fois que j’ai été sélectionné, j’y croyais pas. J’ai passé plus de 10 ans en sélection, j’aime ce maillot. Ces couleurs orange, blanc et vert je les ai toujours défendu avec beaucoup de passion, beaucoup d’amour. Gamin, je passais devant le stade Felix Houphouët-Boigny avec mon père, donc c’est toujours une fierté pour moi de pouvoir défendre les couleurs. Même de loin je suis toujours le supporteur numéro 1 des Eléphants. Je vais revenir !

 

 

Aujourd’hui vous êtes performant en club. Qu’est ce qui fait que vous n’êtes pas appelé par le coach Kamara Ibrahim ?

Je ne pourrais pas répondre à cette question.

 

Est-ce à dire qu’il n’y a pas eu de dialogue avec Kamara ?

J’ai eu Kamara au téléphone quand il a été nommé à la tête de la sélection (juin 2018). C’était bien sûr avant la CAN (2019) quand j’étais encore en Chine. On a échangé, j’ai apprécié son approche.

 

 

Quand je suis arrivé en Italie (septembre 2018) il m’a appelé pour les deux matchs de qualification (double confrontation face à la Rep. Centrafricaine). On a échangé, il fallait que je prenne du temps d’abord avec Parme comme je venais d’arriver. Nous avons convenu de laisser passer ces deux matchs.

 

Il est revenu me voir à Parme, on en a discuté, il m’avait demandé de revenir contre Guinée à Conakry (4è journée des éliminatoires). Je lui ai dit qu’il n’y avait pas de soucis à mon niveau et qu’au moment opportun on allait en discuter. […] Il m’a dit ok qu’il va annoncer au groupe qu’à la prochaine sélection je serai là. Je lui ai dit qu’il n’y avait de soucis mais qu’il m’appelle au moment venu. Je pense qu’il a perdu son téléphone depuis ce jour. Je n’ai plus eu de nouvelles de Kamara, ça fait un an maintenant.

 

‘‘On a des informations en interne qui nous oblige à prendre telle personne et pas telle autre’’ : Ibrahim Kamara justifiait ainsi votre absence de sa liste pour la CAN 2019. De quelles informations s’agit-il selon vous ?

Je ne sais pas ! ça fait deux ans que je n’ai pas été en sélection donc je ne sais ce qui s’y passe. Je pense que c’est lui qui sait ce qui se passe et si c’est le cas il aurait dû me passer un coup de fil et me dire ouvertement qu’il y a certaines choses qui se passent et qu’il préfère ne pas m’appeler en sélection pour le moment.

 

Je n’ai jamais eu de soucis avec un sélectionneur en Côte d’Ivoire encore moins avec un coéquipier. Je ne suis quelqu’un qui fou le bordel en sélection, non j’ai été toujours dans mon coin mais sur le terrain j’essaie d’être partout. Dire que j’ai eu des soucis avec quelqu’un, non !

 

 

Laisser un commentaire

D'où provient l'info

  • Source : MondialSport.ci
  • Auteur :
  • Date de publication :
  • Dernière mise à jour : Mar, 12 Nov 2019 à 06h 54
  • Contacter l'auteur : news@mondialsport.net

Vos données ne seront pas publiées !

Newsletter

pub

Plus d'info ?